La Journée des Travailleurs

Courant septembre s’est tenue la traditionnelle journée des Travailleurs. Cette journée est l’occasion pour tous de se retrouver dans la bonne humeur autour d’activités éducatives et ludiques.

Cette année, la journée a débuté par un petit-déjeuner partagé. En effet, le programme de la journée étant sportif, chaque Travailleur devait prendre des forces avant de pouvoir commencer les épreuves !

Après ce temps convivial, chaque Travailleur a pu rejoindre un Moniteur afin d’être véhiculé jusqu’au Parc de Champagne, lieu de l’activité principale.

La résolution du puzzle a donné du fil à retordre aux équipes.

Sur place, les Travailleurs ont été réunis par équipe. Leur première mission : trouver un nom d’équipe afin de participer, sur l’ensemble du site, aux épreuves organisées : chamboule foot, lancer de vortex, mimes ou encore jeu de mémorisation de symboles.

Installation du Chamboule Foot …
… Puis destruction du mur du Chamboule foot

Au total, ce sont 56 Travailleurs, répartis dans 8 équipes, qui ont participé toute la matinée à ces olympiades. Le soleil, la bonne humeur et l’entraide étaient également au rendez-vous ce qui a permis à tout le monde de passer une excellente journée !

Après deux heures d’une compétition amicale, la faim se faisant sentir, toutes les équipes se sont rendues dans un restaurant asiatique. Le restaurant, étant en libre-service et à volonté, chacun a pu faire des choix et se faire plaisir !

Explication des règles du lancer de vortex par le moniteur d’atelier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque Travailleur a pu exprimer sa satisfaction d’avoir vécu cette journée dans un esprit bienveillant et fédérateur !

Equilibrons nos menus et prenons soin de notre santé !

Durant six mois, cinq Travailleurs de l’ESAT, accompagnés d’une animatrice, mènent un projet autour de la cuisine et de la diététique. Ils se retrouvent chaque mardi matin pour apprendre à réaliser un menu équilibré, faire ses courses avec un budget limité, déguster ensemble le repas préparé et partager des fiches repas avec ses collègues.

La première séance est consacrée à l’apprentissage des bases alimentaires :

« Avec une diététicienne, nous avons appris à trier les aliments dans les différentes familles (viande-œuf-poisson, féculents, fruits et légumes, produits laitiers, produits sucrés, matières grasses, boissons). Ensuite, nous avons appris à faire un repas équilibré. Pour que le repas soit équilibré, il faut : des légumes ou des fruits crus et des légumes ou des fruits cuits, des féculents, un peu de viande ou de poisson et 1 produit laitier. Durant le temps d’une journée, il faut manger 5 fruits et légumes. »

Découverte des familles alimentaires

La seconde séance permet de préparer un menu, faire ses courses et cuisiner ensemble :

« Après avoir préparé notre menu, nous sommes allés faire les courses en respectant un budget de 5€ euros par personne. Ensuite nous nous sommes rendus à la Maison de Quartier Orgeval afin de préparer nos repas équilibrés. Une fois le repas préparé, nous avons mangé ensemble. Ce repas est l’occasion d’échanger et de partager de bons moments. »

On prépare les ingrédients que l’on va utiliser.
Les Travailleurs préparent leurs repas.

La semaine suivante, les Travailleurs ont partagé leurs secrets avec les collègues de travail :
« Nous nous retrouvions à l’ESAT pour écrire nos recettes. Chaque recette préparée est écrite sur un cahier personnel afin de permettre à tout le monde de le remporter chez soi et continuer à le compléter. Toutes les deux semaines, une affiche recette est préparée par le groupe cuisine pour accrocher au self de l’ESAT pour donner des idées de repas aux autres Travailleurs. »

 

 

 

En conclusion, ce projet a été bénéfique pour les Travailleurs y ayant participé :

« Dans l’ensemble, on a bien aimé préparer et manger le repas. Cependant, nous avons moins aimé calculer le budget au magasin parce que c’est un peu dur à faire. Nous avons appris qu’il y a des produits qui se pèsent alors que d’autres sont vendus à l’unité, comme la salade. Nous avons aussi appris qu’il est important, au cours d’un même repas, de manger des légumes cuits et des légumes crus. C’était bien comme projet mais nous aurions aimé continuer plus longtemps pour apprendre à faire encore plus de recettes. Nous aurions aimé avoir aussi plus de temps le matin pour la préparation de nos recettes car nous aurions voulu préparer des recettes longues comme un flan. Maintenant, notre travail va être de manger équilibrer chez soi grâce à tout ce qu’on a appris ! »

Idée de repas équilibré : pâtes carbos à notre façon (oignons, lardons, champignons, petits pois, crème fraiche) avec une compote pommes/poires en dessert.

Pour voir notre recette, cliquez sur l’image.

Article rédigé par le groupe cuisine

Les peintres en action

Les peintres en action

L’équipe Peinture, Vitrerie et Revêtement de sol (PVR) de l’ESAT est employée sur un gros chantier. En effet, l’équipe travaille depuis un mois pour remettre en peinture un bâtiment industriel.

L’équipe a remis en peinture l’ensemble du bâtiment.

Les Travailleurs ont commencé par passer l’ensemble du bardage au karcher avant de brosser et poncer tout le bâtiment. Après cette étape, l’équipe a passé une couche de peinture antirouille. Une fois cette couche passée il a fallu peindre deux fois la totalité du bardage.

En plus du nettoyage et de la remise en peinture de la partie en tôle du bâtiment, les Travailleurs de l’équipe PVR ont également restauré un mur en parpaing.

On aspire la poussière avant de faire la mise en peinture.

Ce chantier de grande envergure peut aussi être résumé en quelques chiffres : c’est 1 mois de travail, 48 litres de peinture pour bardage, 10 litres de peinture antirouille et 48 litres de peinture à parpaing soit plus de 100 litres de peinture, tous types confondus !

Les Travailleurs passent la seconde couche de peinture sur le bardage.

Mais on peut aussi parler superficie ! Les Travailleurs de l’équipe PVR auront remis en peinture un bâtiment de plus de 6 mètres de haut, pour un total de 200m2 de bardage et un peu plus de 40m2 de mur. Pour un bâtiment de cette ampleur la pose de deux échafaudages a été nécessaire. Le travail sur les échafaudages est l’occasion pour les Travailleurs de s’essayer au travail en hauteur et de revoir les consignes de sécurités en vigueur sur ce type de chantier.

Après avoir peint on nettoie les fenêtres !

Le client étant satisfait du travail réalisé par l’équipe, un autre chantier de remise en état d’un bâtiment industriel est déjà prévu au planning. La différence principale entre ces deux chantiers : celui à venir sera encore plus grand !

Le travail de la vigne en hiver

Le travail de la vigne en hiver

L’ESAT est doté de deux équipes de vigne. En effet, 10 Travailleurs et 2 Moniteurs sont formés, ou en cours de formation, au travail en vigne. L’ESAT s’occupe d’environ 4 hectares de vigne tout au long de l’année.

Durant la période hivernale, les équipes s’occupent de la taille et du liage des vignes.

Un travailleur taille la vigne.

Les Travailleurs taillent la vigne pour la rajeunir et avoir du raisin de meilleure qualité. En étant très attentifs, ils coupent les branches afin qu’elles ne se superposent pas (c’est quand deux branches d’un même pied se touchent) et qu’elles ne se chevauchent pas (c’est lorsque deux branches de deux pieds différents se touchent). Outre une meilleure qualité de raisin, cette étape est importante aussi pour éviter la propagation de maladie. En effet, si une vigne malade touchait un autre pied, elle pourrait contaminer ce dernier. Pour effectuer cette tâche chaque travailleur est muni d’un sécateur à poignée tournante. Le Moniteur a, en plus, un sécateur électrique pour couper les charpentes.

Une fois la taille effectuée, les Travailleurs passent au liage de la vigne. Lors de cette étape, ils fixent chaque rachet au fil lieur. Cela permet de faire pousser la vigne comme on le souhaite. Chaque travailleur dispose d’une pince liante.

On utilise des pinces liantes pour lier la vigne sur le fil lieur.

En plus du sécateur et de la pince liante, chaque Travailleur possède ses propres E.P.I. (Equipements de Protection Individuelle), c’est-à-dire des lunettes, des gants anti-coupures et des bottes ou chaussures de sécurité. Chacun est responsable de son matériel et se doit de l’entretenir.

Toutes ces tâches sont effectuées en raccord avec le cahier des charges de la Corporation Agricole de la Marne.

Chaque travailleur a une formation en taille de vigne.

Aux beaux jours, les équipes spécialisées dans le travail de la vigne peuvent également s’occuper de l’ébourgeonnage, le relevage, le palissage et la vendange des parcelles de vigne.

Les deux équipes travaillent exclusivement de manière manuelle. De l’avis de tous, c’est un travail qui peut être compliqué, surtout lorsque les conditions météorologiques ne sont pas favorables, mais généralement, c’est un travail plaisant qui permet d’être au grand air sans le bruit des machines.

Chaque travailleur est autonome dans son travail.
Election des représentants des Travailleurs au Conseil de la Vie Sociale

Election des représentants des Travailleurs au Conseil de la Vie Sociale

Qu’est-ce que le Conseil de la Vie Sociale (C.V.S.) ? Le C.V.S. est un lieu d’échange et d’expression sur toutes les questions intéressant le fonctionnement de l’ESAT dans lequel sont accueillis les Travailleurs.

Les Travailleurs de l’ESAT sont répartis en équipes en fonction de leur domaine d’activité. Depuis le mois d’Octobre 2020, les équipes ont été modifiées. En effet, avec l’arrivée de deux nouveaux Moniteurs en Espaces Verts, l’ESAT a vu le nombre d’équipes augmenter. Ainsi, il existe aujourd‘hui dix équipes : sept équipes d’Espaces Verts, une équipe P.V.R. (Peinture, Vitrerie et Revêtement de sol), une équipe Conditionnement et une équipe Self.

Du fait de cette réorganisation, il a fallu tenir des élections anticipées des Représentants au C.V.S. Ainsi, un vote s’est tenu le mardi 26 Janvier 2021 afin que chaque équipe élise son Représentant. Une nouveauté lors de ces élections : chaque équipe a élu également un suppléant en cas d’absence du titulaire.

A voté !

Après avoir récupéré les photos des candidats de son équipe et une enveloppe, chaque Travailleur était invité à s’isoler pour voter en tout discrétion avant de déposer son bulletin dans l’urne et à émarger.

Après avoir voté il faut émarger.

Le dépouillement a été assuré par les Educateurs du Pôle Social. En fin de matinée, chaque équipe a pu prendre connaissance des résultats et du nom de son nouveau Représentant.

Les dix Représentant élus se retrouveront courant mars pour leur premier Conseil de la Vie Sociale de l’année 2021. Félicitations aux Travailleurs élus qui représenteront leur équipe respective pour les trois prochaines années !

Le dépouillement a été fait par les éducateurs.